Le réseau terres d'encre

Le réseau terres d’encre est une petite communauté.

Et chacun vit chez soi.
Et chacun suit son chemin, mène sa barque, marche à l’étoile – dans son ciel.
 
 
Tous les membres du réseau ont suivi la formation de formateurs à l’animation d’ateliers d’écriture que nous proposons sur deux ans.
Deux ans ensemble pour chercher et bâtir l’atelier de chacune, l’atelier de chacun.
 
 
Aucun modèle, plutôt une culture commune, quelques points d’appui.
Quelques choses auxquelles on tient : la création et son processus, l’attention à l’autre, la quête d’un texte, d’une forme qui vient laisser trace de l’aventure.
Trouver c’est montrer des traces et non inventer des preuves. Maurice Blanchot
 
 
Parmi les membres du réseau, certains ont creusé le sillon des ateliers d’écriture, d’autres labourent des terres de peinture, de danse, de collages, d’autres écrivent, d’aucune écoute la parole des autres et en fait des livres, d’aucun crée des meubles uniques et des espaces éphémères, d’aucune marche et écrit, tandis que d’autres font silence encore, quêtant la voie sur laquelle ils souhaiteraient marcher ou bien voler ou bien tout simplement et tout entièrement ils cultivent leur jardin…
 
 
C’est une petite communauté avec des singuliers.
 
 
Cet espace est le leur.
Vous y trouverez ce qu’ils veulent bien montrer.
Ce qu’ils font, ce qu’ils proposent.
Ce qu’ils partagent.
 
 
Rendre notre terre habitable, n’est-ce-pas ce geste qu’accomplit le paysan et le philosophe, geste qui ancre son travail dans une symbolicité qui en même temps échappe à l’intentionnalité et qui tout de même « fonde ce qui demeure ».
 
Bernard Salignon,
présentation de « avènement de l’œuvre » de Henri Maldiney
 

 






Vous êtes ici : Le réseau terres d'encre
atelier écriture