Les formations

L’Organisme de Formation Terres d’encre a été créé en janvier 1999.

OF n° 93 04 00 42 804
SIRET n° 420 450 835 000 20
Code APE : 913 E
 
 
L’état d’esprit des formations mises en œuvre :
 
Chacun, tout au long de sa vie, installe un monde, de réalité et de rêve, souvent les deux.
Il y a plusieurs manières de rebâtir son monde.
L’une touche principalement à ma demeure, à mon toit, à mon ambiance matérielle.
Une autre concerne mon monde social, mon entourage familial, amical, professionnel, les gens que je fréquente.
Une autre encore a trait au monde des affaires, de mes activités, de ce qui m’occupe.;
Et puis, il y a la conception du monde que je bâtis et rebâtis.
Tous ces aspects se relient.
Chaque fois que j’en change un, cela a des conséquences sur les autres. 
 
                                   Bernard Honoré, vers l’œuvre de formation, l’ouverture à l’existence
 
 
 
 
Bâtir ne consiste pas à implanter par force,
comme son signe propre, une construction dans un paysage ignoré.
C’est aménager un rythme qui fasse passer de l’état d’errance et de perdition
à un état de reconnaissance,
(…) reconnaissance de soi-même dans son existence,
non pas reclus en soi, mais suspendu à sa propre ouverture
que dans cet instant-lieu elle intériorise à soi.
 
                Henri Maldiney, avènement de l’œuvre
 
 
 

Lorsqu’il s’agit de l’ouverture à l’existence, le changement n’est pas le passage d’un état de plus ou moins grande ouverture à un autre, mais est compris comme une évolution toujours en cours dans l’entièreté de la vie.
Toute compréhension accomplie concerne un possible que projette notre pouvoir-être et est en prise avec la forme nouvelle que ce possible laisse venir. Elle s’accompagne d’une nouvelle saisie de soi-même et elle ouvre la question du sens original des formes déjà acquises.
En créant des formes nouvelles, signes momentanés de la quête du sens, le formativité ne supprime pas les formes antérieures, elle les laisse subsister en posant la question de leur formation, de leur sens à l’origine. Ainsi ouvre-t-elle l’existence dans sa globalité insaisissable. C’est chaque fois le sens de nous-mêmes dans l’entièreté de la vie, qui est en question. (…)
L’entièreté de notre vie est caractérisée, en tant qu’existence, par le pouvoir-être et l’avoir-à-former. L’un et l’autre n’ont de sens que s’ils se rapportent à la vie dans sa globalité.
 
Bernard Honoré, vers l’œuvre de formation, l’ouverture à l’existence
 
 
 
 
 
L’ensemble des formations que nous proposons et l’ensemble des formations que nous réfléchissons à partir de la demande d’un groupe sont toutes liées et reliées à la question de l’écriture (associée ou non à d’autres formes artistiques) et sont fondées sur quelques postulats représentant en quelque sorte les piliers de notre action de formation.
 
 
  • Plus qu’un savoir, les formations ont pour origine et pour horizon l’agrandissement ou la réactualisation d’un pouvoir-être ; pour cela, ce qui est transmis est avant tout une expérience de création accompagnée d’une réflexion théorique qui permet de conscientiser une pratique dans sa démarche et dans son contenu.
 
 
  • « écrire c’est écrire », les formations ne font pas de différence entre une écriture dite créative et une écriture dite professionnelle ; si chaque forme d’écriture correspond à un désir, un besoin et une finalité différentes, il n’en demeure pas moins que ce qui est à l’œuvre dans chaque écrit est « à faire » de langue, langue qui met en jeu un auteur (ou un collectif), un lecteur (ou plusieurs), un texte et les circonstances de l’avènement du texte, son réseau d’appartenance, son origine et sa destinée.
 
  • Le sujet en formation et l’objet de la formation co-existent et ne peuvent être séparés ou, comme l’écrit Henri Maldiney dans Art et existence : le monde en avènement dans l’événement de l’œuvre.
 
  • Le processus de création (en acte dans toute mise en forme de ce qui auparavant gisait dans l’informe, le non nommé) est une traversée que la formation inaugure, accompagne, facilite et sécurise par la mise en acte d’une éthique attentive aux mouvements de l’être et tendue vers les objectifs individuels et communs.
 
 
 
 
Notre expérience :
 
 
  • En institution :

  • en Psychiatrie (formation continue des personnels de l’Assistance Publique de Marseille et Centre Hospitalier Spécialisé de Valvert) :

    • formation des personnels soignants à l’animation d’ateliers d’écriture avec les patients (plus de 20 formations réalisées)
    • formation des personnels soignants à l’animation d’ateliers écriture et arts plastiques (une dizaine de formations réalisées, en co- animation avec une artiste plasticienne)
    • formation de personnels soignants à l’animation d’ateliers écriture et théâtre (3 formations réalisées en co-animation avec un comédien metteur en scène)
       
  • en Centre de Soins Palliatifs, à la Maison de Gardanne :

    • formation continue des personnels / l’écriture comme outil d’analyse de pratiques / l’autobiographie professionnelle / l’écriture comme transmission des savoir-être professionnels / l’écriture comme lieu commun d’une équipe /
       
  • à la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PACA, Midi-Pyrénées, Rhône-Alpes) :

    • en formation initiale / accompagnement à l’écriture des mémoires professionnels, master1 (18 promotions d’éducateurs)
    • en formation continue des personnels titulaires / écriture et marche en montagne (5) / écriture et carnet de voyage à cheval (2) / écriture et théâtre (2) / écriture autobiographique (3) / d’une pratique d’écriture en atelier à la mise en place d’ateliers d’écriture pour les adolescents (1) / passage de l’oral à l’écrit, rendu compte d’entretiens (2) /
       
  • à l’Education Nationale :

    • pour le rectorat d’Aix en Provence : formation continue des professeurs de français / formation à l’animation d’ateliers d’écriture autobiographique avec les collégiens et les lycéens (5) /
    • pour le DU d’Aix d’ateliers d’écriture / formation à l’animation d’ateliers d’écriture poésie (6) /
    • pour les enseignants bilingues du Val d’Aoste (Italie) / formation à l’animation d’ateliers d’écriture autobiographique avec les élèves (3)

 

  • à Terres d’encre « in situ » :

  • formation de formateurs à l’animation d’ateliers d’écriture / formation se déroulant sur deux ans (4 promotions)
 
 
 
 
Nous devons faire en sorte que le
texte que nous lisons nous lise.
Que la musique que nous écoutons
nous entende.
Que cela que nous aimons
au moins paraisse nous aimer.
(…)
Il faut en finir avec l’illusion
d’une réalité à un seul sens.
 
                       Roberto Juarroz, nouvelle poésie verticale

 






Vous êtes ici : Les formations
atelier écriture