Formation de formateur à l'animation d'ateliers d'écriture

 
                  
                   la neige tombe
                            nous avançons
                           chacun
                        dans sa neige

                                         André du Bouchet




L’atelier est toujours le monde en formation.

                    Anne de Staël
 
 
 
la formation se déroule sur une année. d’avril à avril.
 
elle est constituée de deux sessions en résidence de sept jours.
et d’un travail individualisé faisant l’objet d’un suivi entre les deux sessions.
 
les sessions en résidence se déroulent dans la vallée du Jabron (Alpes de Haute-Provence)
 
 
 
état d’esprit qui précède et qui accompagne :
 
Existence et création ont partie liée, ensemble dans l’être de chacune.

                            Henri Maldiney                        
 
 
chaque atelier est unique
 
créer un atelier c’est entrer dans l’atelier de l’atelier
 
l’écriture de chacun est nourrie de l’écriture des autres ; la littérature est le lieu premier de ressource et d’inspiration, toutes les époques sont contemporaines (Ezra Pound)
 
écrire ou la question de notre présence au monde
 
ce qui est proposé en atelier, ni  « modèle » ni  « consigne », est une ouverture
 
l’attention aux qualités littéraires d’un texte n’est pas séparable de l’attention portée à l’auteur du texte
 
ce qui anime l’atelier et lui donne son style c’est l’intention,
ce qui le structure c’est la connaissance, la pratique et l’intuition et
ce qui lui donne corps c’est la dynamique de l’expérience
 
 
Le cœur, c’est-à-dire « l’esprit », est le siège de tout le processus, son activité est « la pensée », préexistant à la rencontre de « la réalité objective ». De la rencontre entre « la pensée » et la « réalité objective » naît « l’idée », c’est-à-dire l’intention de l’œuvre ; la fixation ou l’établissement de cette intention résulte finalement en l’exécution matérielle de l’œuvre.

            Wen Xin Diao Long (théorie classique chinoise de  création littéraire,
                                         citée par Pierre Ryckmans à propos des « propos
                                         sur la peinture » de Shitao)
 
 
 
tout atelier s’origine dans l’être
 
l’atelier, a womb with a view (Dylan Thomas), crée un espace-temps propice à la venue de l’écriture, au travail de la langue, à l’émergence et à la lecture du texte
 
          tout jadis
          jamais rien d’autre
          d’essayer
          de rater
          n’importe
          essayer encore
          rater encore
          rater mieux

                        Samuel Beckett
 
 
 
Le déroulement du cycle de formation à l’animation d’ateliers d’écriture :
 
 
deux sessions de formation intensive de sept journées réparties sur une année.
 
  • quatorze journées de formation soit 100 heures
  • horaires journaliers : de 10h à 18h avec une pause repas d’une heure
  • périodes des sessions : courant avril (du samedi matin au vendredi soir)
 
chaque session se déroule en résidence à Saint Vincent sur Jabron. (20kms de Sisteron, gare sncf)
 
  • hébergement et formation dans un gîte
  • pension complète, cuisine tous ensemble le soir
 
entre chaque session, pratiques d’atelier et recherches théoriques (temps estimé : 200 heures), retours et suivis des travaux par courrier électronique
 
la conception de la formation et sa mise en œuvre sont réalisées par les formatrices de terres d’encre (D.U. de formateur en atelier d’écriture d’Aix en Provence).
 
nous assurons, depuis 1998 des formations de formateur et d’animateur d’atelier d’écriture dans le cadre de cycles de formation continue au sein de différentes structures et institutions couvrant différents champs d’intervention  : psychiatrie, éducation, justice, culture.
 
nous situons la question du processus de création au coeur de notre pratique en atelier, de notre réflexion théorique et de nos transmissions.
 
 
                        l’art ne rend pas le visible, il rend visible.
 
                                                                       Paul Klee, journal
 
 
les contenus de formation :
 
 
première session :
 
fondement commun
 
  • l’espace-temps de l’atelier ; chaque atelier est unique et porte l’empreinte de celle, de celui qui le construit
  • le processus de création de l’écriture ; du non forme, du sans voix, - à la forme, au texte
  • le processus de création de l’atelier ; des origines des propositions d’atelier jusqu' à la construction des propositions d’écriture
  • l’animation ; dynamique de groupe et accompagnement de chacun vers sa voix singulière, vers son pouvoir créatif
  • l’éthique de l’atelier ; le texte est l’horizon (travail de la langue) et l’être est le coeur (écoute, attention et accompagnement)
  • construction des projets individualisés de chaque stagiaire (prise en compte des objectifs de chacun et de leurs sphères spécifiques de pratique)
 
 
intersessions :
 
  • construction et pratiques d’ateliers d’écriture
  • tenue d’un carnet d’atelier et analyse de pratique
  • écriture personnelle et son « carnet d’à côté »
  • recherche théorique fondée sur les spécificités des ateliers de chacun-e (quels groupes ? dans quel cadre ? quels objectifs ? etc.)
 
 
deuxième session :
 
  • approfondissement théorique des axes de réflexion reliés aux univers singuliers de chaque atelier
  • pratique et analyse de pratique
  • le processus de création d’un cycle d’ateliers, d’un stage, d’une session, etc.
  • du fragment au récit, aux récits / questions de prose, de rythme et de langue
  • mise en œuvre d’un cycle d’ateliers / fondement théorique (textes-racines) et pratique littéraire (textes-sources)
 
 
 
La marche à la forme, dont l’itinéraire doit être dicté par quelque nécessité intérieure ou extérieure, prévaut sur le but terminal, sur la fin du trajet.
Le cheminement détermine le caractère de l’œuvre accomplie. La formation détermine la forme et prime en conséquence sur celle-ci. Nulle part ni jamais la forme n’est résultat acquis, parachèvement, conclusion.
Il faut l’envisager comme genèse, comme mouvement. Son être est le devenir et la forme comme apparence n’est qu’une maligne apparition, un dangereux fantôme.

                                                Paul Klee
 
 
 
Que j’ignore si j’aboutirai à un texte ne m’empêche pas d’écrire. Le texte n’est pas. Il n’est pas encore fait. Peut-être ne le sera t-il jamais. Seule se poursuit l’action de le former qui se prolongera plus ou moins longtemps selon les circonstances et qui présente une intensité de présence suffisante pour éliminer tout le reste.

                            Jean Tortel
 
 
 
conditions et modalités d’inscription
 
 
la formation est ouverte à toute personne souhaitant mettre en place et animer des ateliers d’écriture, quel que soit le cadre (institution, groupe « libre », groupe spécifique - personnes âgées, quartier, enfants, personnes hospitalisées, etc.)  et quelle que soit la forme des ateliers (ateliers de création littéraire ou ateliers d’écriture reliés à une autre pratique artistique).
 
deux formes d’inscription : en individuel ou dans le cadre de la formation continue.
 
une lettre de motivation est demandée comportant l’origine de la demande (le désir d’animation d’ateliers d’écriture) et ses perspectives (quel atelier ? avec qui ? pour quoi ? cers où ?…)
coût :
le coût comprend les deux sessions de formation en résidence (pension complète) et le suivi intersessions
 
en individuel : 2400 €
 
en formation continue : 4800 €
 
 
dates de la prochaine formation :
 
avril 2016- avril 2017,
première session en résidence : du samedi 2 avril matin au vendredi 8 avril soir
 
 

 

si vous souhaitez d’autres renseignements, n’hésitez pas à nous contacter

 






atelier écriture