Décembre 2013

 

 

Ce 17 décembre 2013,
 
 
trace photographique petite trace photographique (merci Dominique Maignial) pour celles et ceux qui n’étaient pas là ou bien pour toutes celles et tous ceux, si nombreux (vous étiez environ 200…merci à vous), qui étaient là pour partager avec nous « l’événement » du 14 décembre où, des patients et des soignants des services psychiatrie de l’AP de Marseille, entourés des poètes Jean-Louis Giovannoni et Valérie Rouzeau et des plasticiens Magali Latil et Maoual, ont lu, chanté (merci Tania et ses voix polyphoniques), exposé des œuvres, dit et rêvé – grâce à l’accompagnement magique de Francis Coulaud (mise en espace et en voix) et… de tous…, - des textes ; quelque chose pour dire…
 
C’est donc empli-e-s d’une énergie phénoménale et d’un espoir total – avec et malgré le monde comme il va mal – que nous vous souhaitons une très belle fin d’année et le commencement, ou la poursuite, de la mise en forme de vos rêves, de votre création, de vos vies, dans un esprit neuf, débarrassé des vieux empêchements et, - Ouvert.
 
 
Ce matin, nous avons marché longtemps dans la forêt.
 
Quand j’erre dans l’épaisseur foisonnante d’une forêt, cette tache d’un blanc froid légèrement bleuté qui se découvre soudain à moi à travers la masse verte des feuillages, avant d’avoir signifié le ciel est ressentie comme une mobilité libératrice qui brusquement m’arrache à l’étreinte labyrinthique de la forêt, et c’est moins l’indice d’une issue que déjà une libre respiration de tout mon être.
 
                                                                       Henri Maldiney
 
Le 6 décembre 2013, à l’âge de 101 ans, Henri Maldiney éteignait la lampe.
Il était, et demeure, pour nous, un compagnon de route, l’un de ses êtres, - très rares.
Il a su creuser le champ de la philosophie (phénoménologie) dans ce qu’elle peut éclairer la question du Réel, de l’art, de la folie, de la création, de l’espace, de - l’exister.
Il était aussi un grand alpiniste. Le Mont Cervin se souvient de lui.
Henri Maldiney n’est plus. Sa parole vivante est dans ses livres.
A lire, à relire – sans cesse.
 
La première réponse à l’abîme est le vertige, le rythme est la seconde réponse. HM.
Pour celles et ceux qui ne sont pas trop loin de nous géographiquement,
Voici les prochaines veillées d’écriture…
 
De 19 heures à minuit, deux ateliers réunis et séparés par un dîner sorti du sac et en partage.
 
Samedi 4 janvier
Vendredi 31 janvier
Vendredi 28 février
 
Cela se passe dans la salle municipale de Saint Vincent sur Jabron (04), nous vous y attendons, mais… merci de nous prévenir de votre venue plusieurs jours à l’avance, par mail ou par téléphone (04 92 62 08 07).
 
Les veillées d’écriture sont libres et gratuites (action subventionnée du « pays de l’écriture »), seule l’adhésion annuelle à l’association est nécessaire (10€).
 
 
Pour celles et ceux qui sont plus éloignés ou qui souhaitent « plonger » dans l’écriture d’un texte « long »,
Le prochain stage de création littéraire en résidence se déroulera du
dimanche 2 mars soir (accueil) au samedi 8 mars matin (départ).
 
En voici l’intitulé :
 
« Enigme
ce qui naît des cœurs purs »               Hölderlin
Une fresque où figurent, énigmatiquement,
des représentations fragmentaires de mondes traversés.
Un narrateur, ému de l’éparse survivance, de l’image,
du petit peuple des reflets, de l’aspect désintéressé du souvenir.
Un auteur, « mutatis mutandis », composant.
 
Cinq jours d’écriture / un temps hors temps, l’espace-temps de la création.
Stage en pension complète (hébergement en gîte, repas végétariens) : 560 €
 
 
Pour celles et ceux qui souhaitent animer des ateliers d’écriture et, pour cela, recevoir et participer à une formation, soit, participer à un voyage dans la pratique et sa réflexion,
nous proposons une formation sur deux ans comprenant 3 sessions de 6 jours en résidence et le suivi des travaux intersessions. (recherche théorique, construction et animation d’ateliers, analyse de pratique, écriture personnelle, lectures).
Vous trouverez « tous » les renseignements sur notre site,
Sachez simplement que la première session de la nouvelle promotion (promo numéro 5) se déroulera du
samedi 26 avril soir au vendredi 2 mai soir.
Les inscriptions sont ouvertes et la clôture de celles-ci sera fin mars.
Notre association étant un Organisme de Formation Professionnelle, les formations peuvent faire l’objet d’une convention dans le cadre d’un DIF ou d’une autre forme de formation continue. Les formations à titre individuel sont, bien sûr, possibles également.
N’hésitez pas à nous contacter pour toutes questions ou pistes de réflexion…
Une œuvre d’art n’est pas un objet. Elle consiste dans son être-œuvre avec lequel nous entrons en résonance, sans intermédiaire, à partir de rien. Co-naissant avec elle, nous nous surprenons à être.
 
                                               Henri Maldiney, avènement de l’œuvre
 
 
 
Pour toutes et tous,
Le programme complet de nos stages et ateliers pour l’an 14 ( ! ) est désormais consultable, téléchargeable et imprimable sur notre site…
 
Depuis 3 ans maintenant, nous n’imprimons plus de plaquettes papier, « la crise » n’est-ce-pas, mais vous pouvez, à partir de notre programme mis en forme « comme » pour l’édition d’une plaquette (merci Kristine, notre infographiste), vous la fabriquer vous-même… une petite version « programme de poche » se glisse aisément dans… la poche… et dans les agendas… si vous n’êtes désormais munis que de smartphones, tablettes et assimilés, téléchargez !
 
Et merci de faire circuler ce programme auprès de personnes susceptibles d’être intéressées par notre démarche et nos actions…
 
 
Existence et création ont partie liée, ensemble dans l’être de chacune.
Parmi les créations artistiques les unes répondent à un projet, les autres à un appel.
Les premières sont en jet dans le projet d’un monde dont l’artiste est l’ouvreur,
les secondes ne découvrent qu’à la fin leur origine.
 
                                                           Henri Maldiney, existence, crise et création
 
 
 
Ici, chaque matin est recouvert de givre. Ça nous fait des étoiles sur la terre.
Nous vous souhaitons, aussi, une belle entrée dans l’hiver.

 






atelier écriture